lmcp1

Composé en 1997, ce livre est un de mes préférés malgré son côté un peu disparate (ou à cause de ça ?). En fait, c'est un récapitulatif de mon "oeuvre" écrite sur une trentaine d'années. En faisant le bilan de tout ce que j'avais pu écrire sur la montagne, je me suis aperçu qu'il y avait derrière tout ça toute une évolution dont j'ai voulu rendre compte. Cela commence par une démarche sportive et conquérante ("tu seras alpiniste, mon fils", comme Lionel ou Gaston !), et puis on s'aperçoit que la montagne n'est pas seulement une collection d'obstacles à vaincre. Elle est une entité complexe, polymorphe, vivante et problématique. Et quand on commence à entrer là-dedans c'est la démarche personnelle qui change. On est allé en montagne pour la faire sienne, et c'est finalement elle qui vous remodèle et vous change. Tel est au fond le sens de ce livre : montrer ce que la montagne a fini par faire de moi.

 

Mais sans trop se prendre au sérieux, quand même. D'où le choix de la couverture. J'avais pensé un moment sous-titrer : "essai philosophique", mais j'ai eu peur de faire fuir le lecteur et j'ai laissé tomber. Cela ne m'a pas évité de faire fuir les éditeurs, en dépit de quelques amputations douloureuses. Et j'ai fini par me résigner à l'auto-édition, ce qui n'est pas de la tarte.
Au fait, il doit me rester à peu près 90 exemplaires. Si vous voulez en profiter, n'hésitez pas : il suffit de m'envoyer votre adresse postale, plus un chèque de 18 euros (15 pour le bouquin + 3 de frais de port), et en plus je peux vous le dédicacer !